L’utilité d’un contrat de colocation

L'utilité d'un contrat de colocation
Avis légaux
1

Avoir à trancher entre un contrat unique et contrat un multiple pour le bail, dépend des priorités que vous vous fixez. Suivez le guide pour plus de détails.

Le contrat de location unique pour tous les colocataires

Comme son nom l’indique, le contrat unique pour tous les colocataires consiste à n’établir qu’un seul contrat pour tous vos colocataires. Avec ce type de contrat de location, vous ne courez aucun risque de carences locatives, en cas de départ d’un colocataire, via la clause de solidarité. Cette dernière vous sert de garantie, pour vous protéger financièrement. De plus, le contrat de location unique vous permet de choisir un seul contrat d’assurance. Cela vous simplifie largement les diverses formalités à la souscription et en cas de sinistre.

En matière de clause de solidarité, en cas de départ de l’un des colocataires, des difficultés financières peuvent apparaître. Elles peuvent autant concerner les colocataires restants qui doivent se sentir obligés de supporter le loyer que pour le colocataire ayant donné congé. En effet, ce dernier peut y être contractuellement obligé via une clause de solidarité d’une durée maximale de 6 mois. Il est également toujours tenu des dégradations locatives. Pour éviter cette exigence, rien n’empêche le colocataire d’essayer de refuser la clause de solidarité, à l’entrée dans les lieux ou à la sortie. De nombreux conseils dans le domaine vous sont proposés sur alliance-habitat.com.

Le contrat de location multiple

Pour ce type de contrat, il est établi pour chacun des colocataires. Dans ce type de contrat de location, au départ de l’un des colocataires, il doit obligatoirement être remplacé. Même si cela peut engendrer des carences locatives au propriétaire, cela vous donne l’autorisation de choisir un locataire sérieux, à la fois sur le point de vue financier et le côté hygiène de vie.

Ainsi, du côté des colocataires, cette solution leur donne plus d’indépendance car ils peuvent facilement sortir de la colocation. Cependant, rien ne leur mettra à l’abri de la recherche obligatoire d’un nouveau locataire.

Avant d’envisager d’adopter la formule de colocation, le colocataire doit mûrement réfléchir à l’option qui lui convient le plus. Et pourtant, force est de constater que c’est le propriétaire qui aura le fin mot de cette histoire. Le locataire doit faire preuve d’une force de persuasion certaine pour espérer changer la donne.

Lorsque la colocation est formalisee par un contrat unique, cela emporte des consequences au regard de la caution, de la delivrance des conges, des aides et de l’assurance. En poursuivant votre navigation sans modifier vos parametres de cookies, vous acceptez l’utilisation des cookies.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avis légaux
Réclamation du bénéfice d’une assurance vie en déshérence

Tous les ans, 170 000 contrats d’assurance vie arrivant à terme ne sont pas réclamés par leurs bénéficiaires, représentant une somme totale estimée à 700 millions d’euros. Comment savoir si vous êtes bénéficiaire d’une assurance vie souscrite par un proche décédé ? Les contrats d’assurance vie en déshérence, ou non-réclamés, sont …

Copropriété divise ou indivise
Avis légaux
2
Copropriété divise ou indivise : comment choisir ?

Divise ou indivise Plusieurs personnes qui désirent effectuer l’achat d’un condominium ne connaissent pas la différence entre une propriété divise ou indivise et donc, ne sont pas en mesure de déterminer quel mode de propriété correspond le mieux à leurs besoins. Bien que le concept des deux régimes de propriété …

Déclaration de copropriété
Assemblées générales
1
Comprendre la déclaration de copropriété

Très souvent, et avant même de s’engager définitivement pour l’achat d’un condominium, la déclaration de copropriété vous est fortement suggérée à la consultation pour connaître la responsabilité qui vous est imputable et les droits qui vous sont dus en tant que partie d’une copropriété divise. Il s’agit là d’un texte …